Korrosionsschutz für die Industrie
Telefon: 0049 (0) 40 - 460 9391 0

Prüfung durch den Germanischen Lloyd

Un produit anti-corrosion doit être prouvé efficace avant d’être proposé pour des installations techniques telles que les ponts, les éoliennes et les navires.

Il existe pratiquement aucune institut qui effectue de tels tests. Il n’y en a que quatre ou cinq en Allemagne pour la construction navale.

Germanischer Lloyd (GL) est un institut à Hambourg effectuant des tests de ce type. Les ingénieurs de cette organisation ont non seulement la fonction de vérifier l’état des systèmes techniques, mais ils effectuent aussi des tests de produits dans le monde entier pour remettre les certificats GL, très convoités.

Les certificats remis après les tests prouvent l’efficacité d’un produit. Les ingénieurs GL sont connus dans le monde entier pour leur précision dans leurs tests. Et c’est exactement pour cette raison que nous avons décidé au printemps 2012 que GL contrôle une importante partie de nos tests.

     
Le revêtement des tôles de test dans l’atelier TimeMAX à Hambourg: Pour montrer notre bonne foi avec notre test, nous avons invité des représentants de notables concurrents comme observateurs.

Un total de 45 tôles d’essai ont été sélectionnées au hasard puis attribuées aux produits respectifs. Chaque produit est testé sur trois substrats différents. Au dessus se trouvent les tôles rouillées, au milieu les inoxydables et au-dessous, celles qui sont rouillées avec des soudures.

     
Des numéros gravés et le logo de Germanischer Lloyd. La garantie que les tôles ne soient pas accidentellement inversées pendant le test.

     
Afin que les tôles d’essai fixées les unes à côté des autres sur le cadre ne soient pas aspergées pendant la pulvérisation, nous avons construit une sorte de gabarit en contreplaqué pour les protéger.

     
Les mêmes conditions pour tout le monde: les trous percés servent de points faibles. C’est surtout près des vis que la rouille rongera la plaque plus tard.

     
L’ingénieur de contrôle de Germanischer Lloyd inspecte un cadre avec un total de huit produits différents pour la construction navale. Deux des tôles sont recouvertes par des produits TimeMAX.

Pour que les produits soient complètement secs, nous avons dû attendre deux semaines. Après, nous avons pu amener les cadres au port de Hambourg.

Notre objectif: le Chicago Express de Hapag-Lloyd. Le porte-conteneurs a été construit en 2006 à Hyundai en Corée.

     
Le navire mesure 336 mètres de long et peut transporter près de 9 000 conteneurs.

     
Afin que la surface des tôles d’essai ne soit pas endommagée pendant le transport, nous avons fabriqué un couvercle pour chaque cadre.

     
Maintenant que les produits antirouille ont suffisamment eu le temps de sécher, une mesure de l’épaisseur de couche est effectuée à bord pour des raisons de sécurité.

Dans le bateau, les six cadres sont placés l’un à côté de l’autre dans une seule coursive. L’ingénieur de contrôle de Germanischer Lloyd photographie chaque image et chaque tôle d’essai.

     
Voici l’accès au réservoir de ballast. Ces réservoirs sont situés sur les deux côtés du navire. Les réservoirs sont remplis d’eau salée selon la charge du navire.

Nous avons accroché nos tôles dans la zone dite de transition au sommet du réservoir. Les tôles d’essai sont rarement complètement sous l’eau. Elles sont généralement juste au-dessus de la surface de l’eau et sont mouillés en alternance par l’eau salée. Cette zone est une des plus menacées par la rouille à bord d’un navire.

Un ingénieur technique HAPAG-Lloyd était toujours présent.

     
Les cadres sont fixés sur les supports avec des serre-joints.

Nos tôles d’essai sont restés à bord pour plus d’un an et ont fait deux longs voyages en Asie. Ce qui est important à savoir: les navires de Hapag-Lloyd traversent plusieurs zones climatiques au cours de leurs voyages. Sur cette photo: le Chicago Express dans un port en Chine.

     
En automne 2012, le Chicago Express est revenu faire une escale en Allemagne. Rien qu’avec une lampe de poche, nous sommes redescendus dans les ballasts. Les différences dans l’effet de protection étaient clairement visibles à l’œil nu. Nous avons alors retiré les cadres pour les mettre sur le pont.

     
En route pour l’évaluation finale: pour ne pas endommager les tôles d’essai pendant le transport au Germanischer Lloyd, nous avons fabriqué une boîte avec des tiroirs pour notre break.

     
De très bons résultats! Vous voyez à gauche une tôle qui a été traitée avec notre peinture de réparation TimeMAX PAINT REPAIR.

Après un long et éprouvant test, le ‘Germanische Lloyd’ a aussi bien accepté que certifié notre peinture et notre graisse antirouille (voir ci-dessous). Un obstacle important a pu être surmonte pour la commercialisation de nos produits.

Certificat-GL

Werkstatt und Ausstellungräume

TimeMax GmbH und Co. KG
Albert-Schweitzer-Ring 39
D-22045 Hamburg

Telefon: 0049- (0)40 - 460 93 91 0

Büro

TimeMAX Korrosionsschutz GmbH
Himmelstrasse 40
D-22299 Hamburg

Telefon: 0049- (0)40 - 52 90 10 42


Anfahrt zur TimeMAX-Werkstatt


Größere Kartenansicht